L’Irlande bousculée à une semaine du match contre la France

Attendue à un tout autre niveau, l’Irlande a déçue malgré sa victoire sur l’Italie (16-9) qui la propulse en quart de finale. Ce résultat fait le bonheur de l’équipe de France qui accompagne le XV du trèfle au stade supérieur.

index6

L’Irlande a validé son billet pour les quarts de finale en s’imposant face à l’Italie (16-9). Si les Irlandais ont toujours mené au score, leur manque de créativité n’a pas permis aux coéquipiers de Sexton de s’imposer facilement. En face, les Italiens transformés grâce au retour de leur capitaine Sergio Parisse a offert une grande résistance. Son numéro 8 ainsi que ses compères de la 3e ligne ont donné du fil à retordre au XV du trèfle. Minto et Favaro se sont démenés en défense (31 plaquages) et ont offert une source de satisfaction au staff tricolore.

 

Encourageant pour les Bleus

L’Irlande semblait évoluer à un niveau supérieur à l’équipe de France mais n’a pas pu confirmer les attentes lors de son premier test du mondial. Ian Henderson est à ranger du côté des satisfactions. Le 2e ligne irlandais, élu joueur du match, a permis à son équipe d’avancer (13 courses). Keith Earls, auteur du seul essai, en profite pour dépasser la légende Brian O’Driscoll et devenir le meilleur marqueur d’essai de son pays en coupe du monde. La conquête est le point fort de ces Irlandais puisqu’ils n’ont perdu qu’un ballon sur mêlée et aucun sur leur touche.

 

Toutefois, ils ont été bousculés dans les rucks et n’ont pas trouvé de solutions face à une défense agressive. Autant de pistes pour le staff tricolore qui doit se satisfaire de la prestation du XV du trèfle. En effet, l’Irlande devra montrer un autre visage pour résister au défi physique qui est le leitmotiv de Philippe Saint-André. De quoi laisser quelques espérances aux Bleus pour obtenir une victoire synonyme de première place.

 

CATEGORIES
Share This