Le Japon fait le boulot mais l’Afrique du Sud lui répond

Facile vainqueur des Samoa (5-26), le Japon peut espérer encore un quart de finale mais n’a plus son destin en main. La faute à l’Afrique du Sud qui s’est imposée largement face à l’Ecosse (34-26).

index5

Le Japon réalise la meilleure performance de son histoire. Avant cette année, le pays du soleil levant n’avait connu qu’un seul succès en coupe du monde. En Angleterre s’est déjà le double face à des nations mieux classées dont le retentissant exploit inaugural contre l’Afrique du Sud. Ce samedi à Milton Keynes, les hommes d’Eddie Jones se sont facilement imposés face aux Samoa (5-26). Un succès qui souffre d’aucune contestation possible tant la possession (62%) et l’occupation du terrain (66%) était nippone. Ajoutez à cela un buteur plus qu’efficace et le Japon est toujours en course pour les quarts de finale.

 

Elu homme du match, Ayumu Goromaru n’est autre que le meilleur réalisateur de la coupe du monde. L’arrière nippon est une menace au pied avec ses 10 pénalités réussies. Si l’accession en quarts ne peut se faire qu’au prix d’un improbable faux pas de l’Ecosse (contre les Samoa) ou des Springboks (contre les USA), le mondial 2019 est parfaitement lancé pour son hôte. Les Japonais ont envoyé un message et ils seront désormais attendus au tournant chez eux.

 

Avec puissance, l’Afrique du Sud s’impose

L’Afrique du Sud s’est bien remise de la claque reçue d’entrée face au Japon. Les Springboks ont imposé leur loi face aux Ecossais (34-16). Une démonstration de puissance agrémentée du réalisme de son ouvreur (un seul échec pour Pollard) et ils font la course en tête dans cette poule B. Sevrée de ballons en première mi-temps, l’Ecosse n’a fait que de subir en première mi-temps. Malgré un sursaut d’orgueil après la pause, les coéquipiers de Stuart Hogg n’ont rien pu faire face à cette Afrique du Sud.

 

L’essai en contre de Tommy Semour ne change pas la physionomie du match. En fin de rencontre, Bryan Habana inscrit son 12e essai en coupe du monde. Le serial scoreur rejoint donc son coéquipier de club Drew Mitchell sur la troisième marche du podium. Malgré cette défaite, l’Ecosse reste deuxième et virtuellement qualifiée pour les quarts de finale. A moins d’une grosse déconvenue contre les Samoa (le 10 octobre), le XV du Chardon devrait retrouver les quarts. L’Afrique du Sud avec une victoire sur les USA (le 7 octobre) pourra valider son billet et la première place du groupe. L’alerte contre le Japon ne semble être qu’un lointain souvenir.images2

 

CATEGORIES
Share This