L’Italie verra le Japon

La logique a été respectée. Pour son dernier match, l’Italie a battu la Roumanie (32-22) et assure sa participation au mondial 2019. Emmenés par sa charnière, les Transalpins finissent troisièmes de la poule D.

italia

Eliminés après leur défaite contre l’Irlande (16-9), les Italiens n’avaient plus qu’une mission dans ce mondial : la qualification pour celui de 2019. C’est chose faite grâce à sa victoire bonifiée contre la Roumanie (32-22). Ce n’est pas Sergio Parisse qui a mené les siens vers le Japon, le numéro huit du Stade Français était une nouvelle fois absent. La charnière composée d’Edoardo Gori et de Tommaso Allan a brillé. Avec une charnière à ce niveau, le bonus a été acquis rapidement dès la 46e minute. Les deux compères ont chacun trouvé la faille dans la défense roumaine en plus de leurs compères, Sarto et Zanni.

 

Le baroud d’honneur roumain

L’écart était fait et l’Italie se dirigeait vers un succès tranquille lorsque les Roumains ont eu un sursaut d’orgueil. Vaillants tout au long de la compétition, les Chênes ont inscrit trois essais lors du dernier quart d’heure. Insuffisant tout de même pour espérer l’emporter mais assez pour repartir avec le sourire. Les Roumains finissent à la quatrième place de la poule grâce à leur victoire sur le Canada. Toujours présents en coupe du monde, ils devront batailler pour prendre un ticket pour le Japon.

CATEGORIES
Share This