Des Gallois blessés mais victorieux

Le Pays de Galles, toujours pas épargné par les blessures, a battu l’Angleterre au bout du suspens (28-25). C’est un grand pas vers les quarts de finale fait par les Gallois alors que le XV de la Rose n’a plus le droit à l’erreur.

pdg1

Le sort s’acharne sur le Pays de Galles et pourtant les hommes de Warren Gatland ne semblent pas ébranlés pour autant. Touchés par une cascade de blessures depuis la préparation, la malchance s’est encore abattue sur les Gallois, trois blessures en quatre minutes en étant menés par les Anglais. Malgré cela, c’est bien le Pays de Galles qui s’est imposé (28-25). C’est à la suite de ces blessures que le demi de mêlée Lloyd Williams, replacé à l’aile, s’est retrouvé en position d’offrir l’essai à Gareth Davies (71e). Revenu à égalité, Dan Biggar passe la pénalité de la gagne à cinq minutes du coup de sifflet final.

 

Trop gourmands, les Anglais peuvent avoir des regrets

Devant pendant la majeure partie du temps, les Anglais se sont faits surprendre en fin de rencontre. Les hommes de Stuart Lancaster ont eu la possibilité d’arracher le match nul mais par pêché de gourmandise ou erreur de jeunesse ont tenté le tout pour le tout. Avec une pénalité à trois minutes du terme de la rencontre et trois points de retard, les Anglais ont cherché à inscrire l’essai de la victoire plutôt que de revenir à égalité. Une décision que Stuart Lancaster ne partage pas. Après la rencontre, le sélectionneur anglais a déclaré qu’à «ce moment là du match, c’est clair que j’aurais signé pour un nul.»

 

L’Angleterre a grillé son joker

Après cette défaite, la pression monte du côté anglais. Le choc du 3 octobre contre l’Australie peut éliminer l’Angleterre. Avec une deuxième défaite dans la poule de la mort, l’hôte de la coupe du monde quitterait prématurément la compétition. Les Gallois quant à eux attendent sereinement leur dernier match contre l’Australie qui pourrait désigner le premier de la poule ou au contraire ramener tout le monde à trois victoires. La décision pourrait alors se faire aux points de bonus. Pour l’instant, le problème qui attend le staff du Pays de Galles est de faire le point sur les blessures puis intégrer de nouveaux joueurs.

CATEGORIES
Share This