L’Australie, la victoire au goût amer

Dernier favori à entrer en scène, l’Australie s’en sort avec la victoire sur les Fidji (28-13). Michael Cheika pourrait regretter que son équipe ait échoué si près du bonus offensif au moment de faire les comptes dans cette poule A.

australie

L’Australie a réussi l’essentiel, obtenir une victoire pour son premier match dans le mondial. Victorieux des Fidji (28-13), les Wallabies n’ont pas su répondre aux Anglais. Dans le match d’ouverture, l’Angleterre avait mis la pression à ses adversaires en glanant le bonus offensif face aux Fidjiens. Avec pourtant 3 essais inscrits en 43 minutes, tous les espoirs étaient permis. Bien en place, les coéquipiers de Matt Giteau, plutôt discret, ont profité de l’indiscipline Fidjienne pour faire la course en tête au score. Victimes d’une baisse physique cinq jours après leur match contre les Anglais, les Iliens ont plié à partir de la 25e minute. Deux essais de Pocock, un carton jaune récolté par Ma’afu et l’Australie virait largement en tête à la pause (18-3).

 

L’Australie s’est fait peur

Avec un troisième essai au retour du vestiaire, les Australiens filaient vers le bonus offensif. Un essai qui sonnait le réveil des Fidji. Les joueurs du pacifique ont pris l’avantage sur une Australie peu inspirée, peut-être déconcentrée. Privés de ballons, les Wallabies ont fini le match avec une solide défense. Seul Volavola a réussi une percée victorieuse (60e). La pression Fidjienne se faisant plus pressante, les hommes de Michael Cheika ont définitivement abandonné le bonus offensif pour se concentrer sur la victoire finale.

 

Un bonus qui pourrait manquer

Cette poule de la mort pourrait se résumer à une histoire de bonus. Avec trois favoris pour le titre en son sein, cette poule A pourrait se jouer au point près. L’Australie, sans point de bonus, pointe au 3e rang avec un point de retard sur l’Angleterre et le Pays de Galles. Si le point de bonus offensif contre l’Uruguay semble moins compliqué à prendre, celui contre les Fidji pourrait faire la différence. Dans cette optique, l’opération réalisée par l’Angleterre lors du match d’ouverture, lui laisse une marge de manœuvre intéressante sur ses adversaires. Les Fidji avec deux défaites sans prendre le moindre bonus sont quasiment éliminés de la qualification des quarts de finale. Au vu de leur fin de match contre l’Australie, l’équipe du pacifique pourrait jouer un bien mauvais tour au Gallois.

CATEGORIES
Share This