Le Japon en route pour un second exploit contre l’Ecosse ?

Seulement quatre jours après une victoire historique contre l’Afrique du Sud, le Japon affronte l’Ecosse ce mercredi (15h30). Avec une victoire, les Japonais pourraient envisager sereinement les quarts de finale.

japan

Rapidement devenus les chouchous du public et des réseaux sociaux, les Japonais sont de retour sur les pelouses anglaises mercredi. Après avoir terrassé les Springboks (34-32), c’est l’Ecosse qui se dresse devant eux. L’effet de surprise passé, le Japon sera forcément attendu par le XV du chardon qui s’apprête à faire son entrée dans la compétition. Si sur le plan physique ce sont les Ecossais qui devraient prendre l’avantage, ils pourraient avoir davantage de soucis au niveau du jeu. Les approximations et les fautes sont généralement nombreuses lors d’un premier match. Avec 12 joueurs découvrant la coupe du monde, les Ecossais pourraient bien se faire surprendre si les Japonais ont bien récupéré de leur premier match.

 

Six changements côté Japonais

Au prix de nombreux efforts, le Japon a obtenu sa deuxième victoire en coupe du monde de son histoire, Eddie Jones a donc remplacé six de ses joueurs. Kame Hesketh que l’histoire retiendra comme le héros du match pour son essai victorieux reste sur le banc. Le pays du soleil levant va compter sur ses joueurs internationaux pour faire tomber l’Ecosse. A l’instar des grandes nations, le Japon a intégré à son équipe des joueurs venant des îles du pacifique et de Nouvelle-Zélande. Les 2e et 3e lignes alignées par Eddie Jones sont intégralement composées de joueurs d’origine non japonaise. L’ouverture de son équipe nationale semble être devenue la clé pour passer un cap (19,5% des joueurs n’évoluent pas pour leur pays de naissance).

 

L’Ecosse entre en piste

L’équipe de Vern Cotter n’échappe pas à cette mondialisation bien que le Néerlandais Tim Visser ne prendra pas part à cette rencontre. Si ce match, avant le mondial, ne semblait pas déterminant pour l’accession en quart de finale, la victoire japonaise sur les Springboks a changé la donne. Pour retrouver le stade des quarts de finale, le XV du chardon doit aborder sa compétition avec une victoire. D’autant plus que l’objectif n’est pas seulement de passer le premier tour mais de soulever le trophée au soir du 31 octobre. «Nous réalisons que beaucoup vont dire que c’est un objectif fou, mais nous lançons un appel aux Ecossais, pour qu’ils changent leur regard» déclarait Mark Dodson, le président de la fédération écossaise. Malheureusement pour lui, ses fans feront moins de bruit dans les stades à cause de l’interdiction des cornemuses.

 

CATEGORIES
Share This